LA VILLA ANTIQUE

Le site, implanté dans la vallée du Gabas sur la commune de Lalonquette, est connu sous le nom de l'"Arribèra deus Gleisiras", toponyme d'origine gasconne qui signifierait "la vallée des domaines appartenant à l'Eglise" ou bien "les biens de la vallée donnés à l'Eglise".

 

Il fut signalé officiellement pour la première fois dans le Mémorial des Pyrénées le 13 septembre 1843. Son histoire fait de lui un des témoins de la dense implantation de grandes demeures antiques dans le sud de l'Aquitaine.

ss_laljour__0018_calque-2-504x400.jpg

UN SITE SAUVEGARDÉ & VALORISÉ

L'année 2018 a marqué la fin d'un vaste programme de conservation et de valorisation des vestiges archéologiques.

Au terme de trois années de travaux qui auront permis de préserver le site et de relever les exacts contours de cette demeure aristocratique antique, la villa se révèle désormais au public grâce à une lecture contemporaine et riche d'informations.

 

500 ANS D'HISTOIRE RÉVÉLÉS

OCCUPATION DU SITE

La villa fut occupée pendant plus de cinq siècles, du début de notre ère au Ve siècle ap. J.-C.

L'ampleur des vestiges découverts, correspondant essentiellement à la partie résidentielle de l'ensemble (pars urbana), témoigne de l'existence d'un établissement d'importance dont la superficie totale, d'après les derniers travaux archéologiques, approchait vraisemblablement les 2 hectares.

 

HISTORIQUE DES FOUILLES

Une importante fouille extensive fut réalisée entre 1959 et 1972 par Jean LAUFFRAY, Architecte des Bâtiments de France pour les Pyrénées Atlantiques et les Landes. 

Ce n'est qu'en 2002 que les travaux de recherches sur la villa seront repris par François RECHIN et Laurent CALLEGARIN pour l'Univeristé de Pau et des Pays de l'Adour, et ce jusqu'en 2005. Il s'agira d'une campagne d'étude de bâti principalement.

 

vlcsnap-2014-10-24-10h13m57s210.jpg